Environement

Le puits canadien, climatisation naturelle de la maison

puits-canadien-climatisation-naturelle-maison-L-1C’est un système qui consiste à alimenter un bâtiment en air frais ou en air chaud en faisant circuler l’air dans un conduit enterré. Selon les conditions climatique, cet air est réchauffé ou refroidit.
Il est constitué de plusieurs tuyaux, qui permettent à l’air extérieur de communiquer avec l’air intérieur. Ce conduit part de l’extérieur, va au delà d’une profondeur de 1,5 mètres, puis parcours au moins 20 mètres avant d’arriver sous le sol puis remonte jusqu’à l’intérieur de la maison
Comment cela marche t-il? Le puits canadien sert à renouveler l’air à une certaine température.
En hiver par exemple l’air extérieur passe par le filtre à air avant de passer sous le sol. Au contact du sol cet air se réchauffe(la température du sol est plus haute que celle de l’air extérieur)puis passe par un ventilateur qui propulse cet air chauffé dans la maison.

Il est moins efficace qu’un climatiseur ou une pompe à chaleur. En effet un puits canadien réduit ou augmente la température de seulement 5 à 8°C .
Cependant elle n’utilise pas de fluides frigorigènes, ni de compresseur et consomme peu d’électricité. Les coefficients de performance peuvent atteindre des valeurs entre 10 et 20
(contre 2 à 4 pour des climatisations classiques).
De plus l’air renouvelé est sain et la maintenance est restreinte.

L’objectif dans une installation est d’optimiser le rendement (obtenir une air chauffé ou rafraichit le plus proche de la température du sol).

-Pour cela on préconise un diamètre maximal de 20 cm car au delà tout l’air dans le tuyau ne sera pas en contact avec la paroi, ce qui diminuera les échanges thermiques.

-La profondeur minimale est de 1,5 mètre (on prend souvent 2 mètres) car plus creuse plus la température se rapproche de 11°C (elle avoisine les 12 à 16 ° en été et les 6 à 10° en hiver).

-Le débit d’air ventilé ne doit pas être trop élevé auquel cas l’air a moins de temps pour se réchauffer ou se refroidir.

Le tableau ci-dessous présente des rendement en fonction des diamètres des tuyaux et des débits d’air.

Un filtre à air est superposé à l’entrée du puits(la prise d’air) pour empêcher au indésirables(les insectes par exemple) d’entrer dans la canalisation. Cela pourrait entraver à la circulation de l’air.

Quand le conduit traverse le sous-terrain, il ne doit pas être parfaitement horizontal mais incliné d’une pente de 2%(vers la maison) afin de permettre à l’eau formée par condensation d’être évacué par le thermosiphon.

Si on laisse l’eau s’accumuler ou stagner, cela va favoriser le développement de bactéries ou de germe nocifs pour la respiration.

puits-canadien-climatisation-naturelle-maison-L-2

 

Construire un puits canadien

La première chose à faire avant de se lancer dans les travaux est de se renseigner sur la législation et d’obtenir un permit de construire si nécessaire.

Puis il faut faire une étude du cas.

Suivant le type de maison la construction peut être plus ou moins difficile voire impossible. Est-ce qu’il y a suffisamment de terrain?

Quelle est la nature du sol? Est-ce que sa nature permet un bon échange thermique?

(Faites) calculer la puissance de votre ventilateur en fonction des pertes de charge et du volume réel de votre maison. C’est en fonction de tous ces paramètres qu’est dimensionné le matériel nécessaire à la construction du puits.

Une chose à prendre en compte également avant de creuser le trou c’est le radon, gaz radioactif d’origine naturelle cancérigène. Il provient de la désintégration de l’uranium et du radium présents dans la croûte terrestre. Il peut s’accumuler dans les espaces clos comme les maisons. Afin d’en diminuer sa concentration il faut aérer et ventiler les maisons, les sous-sols et les vides sanitaires et, améliorer l’étanchéité des murs et des planchers. La carte ci-dessus présente la concentration de ce gaz suivant les zones de France.

puits-canadien-climatisation-naturelle-maison-L-3

Pour creuser le trou on pourra soit utiliser des outils comme des pioches ou bien des pelles mécaniques. Parfois le trou peut être creusé pour plusieurs canalisations(si il y a plusieurs locaux concernés) ce qui rentabilise les efforts fournis.

En ce qui concerne les tuyaux,optez pour un tuyau spécialement étudié pour les puits canadiens(lisse). Généralement on installera des tuyaux en PVC mais ces dernier étant nocifs pour la santé on préféra parfois du Polyéthylène de qualité.

Suivant le nature du sol la longueur des tuyaux doit être augmentée.

La prise d’air doit toujours être protégée par un filtre ou une grille.

Si la température extérieure est entre 10 et 24°, vous n’avez pas forcément besoin de rafraîchir votre maison. Installer un bypass vous permet de puiser l’air directement sans passer par le puits. Votre maison sera ainsi ventilée toute l’année. En installant un clapet motorisé et une sonde de température reliée, vous aurez une solution entièrement automatisée. En aucun cas vous devez couper le ventilateur sur une période trop longue.

puits-canadien-climatisation-naturelle-maison-L-4

En effet, des champignons pourraient se développer dans le tuyau.

Si vous souhaitez en installer un vous pouvez faire appel à une société spécialisée ou bien faire le travail vous-même. Dans ce cas là réfléchissez bien à toutes les décisions que vous prendrez lors de vos travaux. N’hésitez pas à demander à des gens qui s’y connaissent où à poser des questions dans les forums.

Ne sous-estimez pas la difficulté d’un tel projet.

Sachez que le prix pour faire faire un installation avoisine les 1000 euros, ce qui peut être très intéressant du point de vue qualité prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

google-site-verification=578G-1xF57WvbXa2tbAvMFB6EAu_8xVc7WgFAo8Pdg8