Divers

La voiture électrique, c’est pour bientôt. Patience !

voiture-electrique-renault-2Une voiture électrique est une automobile fonctionnant à l’aide d’un ou plusieurs moteurs électriques, en utilisant l’énergie électrique stockée dans des batteries ou d’un autre dispositif de stockage d’énergie.

Ces types de voiture ont été très populaires dans le 19ème siècle et le début du 20ème siècle, jusqu’aux progrès de la technologie du moteur à combustion interne. La production des véhicules à essence fut à cette époque devenue moins couteuse, ce qui a conduit à une baisse de l’utilisation de véhicule électrique. Les crises énergétiques des années 1970 et 80 a suscité un intérêt de courte durée pour les voitures électriques, mais dans le milieu des années 2000 un regain d’intérêt pour la production a eu lieu, principalement en raison du problème de l’augmentation des prix du pétrole et de la nécessité de lutter contre les émissions de gaz à effet de serre.

En Avril 2012, les modèles de production en série disponibles dans certains pays incluent la Tesla Roadster, REVAi, Buddy, Mitsubishi i MiEV, Tazzari Zero, Nissan Leaf, Smart ED, LiFe whip Wheego, Mia électrique, BYD e6, Bolloré Bluecar, Renault Fluence ZE , la Ford Focus électrique, BMW ActiveHybrid, et Coda. Nissan Leaf, avec plus de 27.000 unités vendues en Mars 2012, et Mitsubishi i MiEV avec des ventes de plus de 17.000 unités en Octobre dernier, dans le monde, sont devenues les voitures les plus utilisées (capables de rouler sur toute route).

Les voitures électriques ont plusieurs avantages potentiels par rapport aux voitures classiques à combustion interne, dont une réduction significative de la pollution atmosphérique en milieu urbain n’émettant pas de polluants nocifs des pots d’échappement, une forte réduction des gaz à effets de serre et une dépendance moins importante du pétrole, qui, pour beaucoup de pays développés ou émergents devient de plus en plus un sujet de préoccupation (la demande de plus en plus forte fait monter les prix). Pour également de nombreux pays en voie de développement, et en particulier les plus pauvres en Afrique, les prix élevés du pétrole ont un impact négatif sur leur balance économique, ce qui entrave leur croissance.

Malgré leurs avantages potentiels, l’usage généralisée des voitures électriques se heurte à plusieurs obstacles et limites. Depuis 2011 les voitures électriques sont beaucoup plus coûteuses que les véhicules à moteur à combustion interne et les véhicules électriques hybrides en raison du coût supplémentaire de leur batterie(lithium). Cependant, les prix des batteries sont en baisse avec une production en masse et devraient chuter davantage. D’autres facteurs décourageant l’achat de ces véhicules sont le manque d’infrastructures de recharge publiques et privées, et la peur du conducteur que les piles s’épuisent en cours de route.

Toutefois plusieurs gouvernements ont établi des politiques et des incitations économiques pour surmonter les obstacles actuels, afin de promouvoir les ventes de voitures électriques, et de financer leurs développements en améliorant entre autre la technologie des batteries et de ses composants. Les États-Unis ont déboursé 2,4 milliards de dollars de subventions pour les voitures électriques. La Chine a annoncé qu’elle investirai 15 milliards de dollars pour lancer une industrie automobile électrique à l’intérieur de ses frontières. Plusieurs gouvernements nationaux et locaux ont mis en place des crédits d’impôt, des subventions et d’autres système d’incitations de façon à réduire le prix d’achat de ces voitures ainsi que de leurs accessoires (composantes, stations de recharge).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

google-site-verification=578G-1xF57WvbXa2tbAvMFB6EAu_8xVc7WgFAo8Pdg8