Divers

Le dernier jour du mois d’Aout doit-il marquer le début d’une déprime ?

rentreeRetour à la vraie vie, les vacances sont terminées !

C’est la fin des vacances scolaires, certes, mais nous faisons l’erreur dans notre esprit de l’associer à la fin de l’été, alors que celui-ci se termine trois semaines plus tard.
Il ne devrait en être rien. En effet, jusqu’au 21 septembre, nous avons droit encore à des journées d’ensoleillement comparables à celles de Juillet-début d’Aout, pour cause que l’été n’est pas terminé.

Peut-être qu’il y a un mois vous vous sentiez mieux mais vous devez savoir que le fait d’être en vacance ou pas, n’est purement que dans notre tête.

Un facteur qui influe beaucoup sur notre bien-être mental, c’est la lumière du soleil. En été elle est plus présente et plus forte. Quand il fait soleil nous avons le moral. Qui dit plus de moral dit plus de projets, plus d’envie de faire des activités. C’est précisément pour ces raisons que beaucoup prennent leurs vacances en été.

Mais sans prendre vos congés en Aout ou en Juillet, vous pouvez passer un été aussi merveilleux et prendre vos semaines pendant les périodes les plus sombres de l’année en faisant un voyage à l’autre bout du monde : dans les iles du Pacifique ou les Caraïbes par exemple.

Si vous subissez chaque année la déprime fin-estivale, parmi les cinq semaines de congé auxquelles vous avez droit durant l’année, je préconiserais de n’en prendre qu’une au plus durant l’été, et au moins trois durant l’hiver. Pour ma part je garde toujours une semaine en réserve, par sécurité, en cas  d’imprévue.

Il est aussi possible, pour combler le manque de lumière naturelle pendant les périodes les moins ensoleillées de nous remonter le moral en pratiquant la luminothérapie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

google-site-verification=578G-1xF57WvbXa2tbAvMFB6EAu_8xVc7WgFAo8Pdg8