Immobilier

Trouver un logement quand on est étudiant peut devenir compliqué

logement-etudiantL’été touche à sa fin et beaucoup de retardataires sont en quêtes de toit pour l’année, mais hélas, les agences sont dans certaines villes souvent débordées en cette période.

Pourquoi ces étudiants ne se sont pas-t-ils pris plus tôt ? Beaucoup ont eu leur réponse d’admission dans leur université ou leur école assez tard (Ces étudiants-là ont souvent été refusés par le Crous) et d’autres ont préféré attendre pour économiser un mois de loyer.

Prenons par exemple le cas de Montpellier, troisième ville universitaire de France. Environ 55 000 étudiants doivent trouver un toit alors que la ville ne dispose que de 20 000 appartements destinés, dont 8000 qui sont proposés par le Crous. Les demandes se font sur critères sociaux et d’éloignement et la plupart des dossiers sont bouclés dès le mois d’Avril. Toutefois quelque places se libèrent à la dernières minute (Bac raté, changement d’avis, réorientation).
Mais il faut savoir qu’en cours d’année aussi des places se libèrent (abandon, réorientation, stage) surtout en fin de premier semestre.

Voici quelque plan de dernière minute :
-Le CRIJ, centre régional d’information jeunesse aide des étudiants via le site www.logement.infojeune.fr
-Pensez aussi à l’espace logement

Si vous savez que c’est pour vous une vraie galère chaque année de trouver un logement, voici quelque conseils :
-N’hésitez pas à frapper à la porte de certains propriétaires de maisons, comme des personnes âgés qui seraient ravis d’avoir de la compagnie et de bénéficier de « bras jeunes ». Ils pourraient avoir une chambre à vous prêter.
-Si vous êtes en couple et allez dans la même ville, louez un studio !
-Pensez aussi aux études à distance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

google-site-verification=578G-1xF57WvbXa2tbAvMFB6EAu_8xVc7WgFAo8Pdg8