Consommation Divers

Un sauna dans sa maison : ce n’est pas sorcier

sauna-maisonDans les pays scandinaves il n’y a rien d’inhabituel de trouver un sauna chez les particuliers. Mais ils sont installés souvent à l’extérieur dans de petites annexes en bois.
Installer un sauna chez soi est facile à condition de disposer de suffisamment d’espace adéquat et si possible à côté d’un point d’eau. cependant les kits actuels trouvent leurs places dans tous les coins de la maison.

Les fabricants proposent des cabines standardisées comprenant tous les éléments classiques de ces espaces, comme les bancs et le poêle qui s’intègrent sans trop de problèmes dans nos habitations.

Il existe aujourd’hui des cabines infrarouges qui permettent de bénéficier des bienfaits de ce dispositif sans avoir à supporter les températures élevées. A la place de la poêle, des radiateurs émettent des rayons infrarouges de sorte à atteindre une température moyenne de 55°C au lieu des 100°C habituels.

Quelle vapeur ? Les saunas en kit sont souvent standardisés, mais en modifiant le choix du bois, on peut le personnaliser. Celui-ci peut être important car il ne faut pas négliger l’importance de l’humidité dans les cabines à sauna.
Le choix d’essence de bois adaptés, denses et résistantes est indispensable. La plupart des constructeurs optent pour de l’épicéa, du hemlock ou du pin. Il faut cependant veiller à l’aération de la pièce afin d’éviter au mieux les moisissures, et à protéger régulièrement de bois à l’aide d’une huile adaptée à sa nature.

Pour installer son sauna, il faut une hauteur sous-plafond minimale de 2 mètres et prévoir une distance de 5-10 centimètres entre les parois de la cabine et les murs de la pièce pour faire passer la ventilation.
Par contre certain saunas doivent être reliés à un disjoncteur séparé, ce qui peut nécessiter la main d’un électricien qualifié.

Pour votre sauna, une porte de douche doit être parfaitement étanche pour permettre d’éviter tout risque de fuite ou de dégâts des eaux. Avec l’eau, les joints peuvent s’abimer et donc ne plus être capables de jouer leur rôle d’étanchéité ; il faut donc les remplacer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

google-site-verification=578G-1xF57WvbXa2tbAvMFB6EAu_8xVc7WgFAo8Pdg8