Santé

La luminotherapie pour une vie plus agréable pendant les periodes déprimantes

luminotherapie-Cet article est destiné à vous apporter des réponses et des solutions aux problèmes concernant le traitement de la dépression par la lumière naturelle.Cette dernière pouvant s’obtenir par le soleil mais aussi par des lampes présentant le même spectre lumineux que celui-ci mais sans infrarouges et ultraviolets, nuisibles pour la peau et la cornée.

La pratique de la luminothérapie n’est pas encore en vogue en France, pays consommant le plus d’antidépresseur au monde. Selon plusieurs sondages, 10% de la population française vivrait ou aurait déjà vécu un épisode dépressif au cours de sa vie. Nous allons voir que la compensation du manque de lumière naturelle est un facteur contribuant à combattre la dépression, saisonnière voire non saisonnière.

 

 

La lumière du soleil et ses bienfaits

Nous avons tendance à sous-estimer voire à ignorer ses effets positifs sur notre organisme.
Depuis l’aube des temps, l’alternance des jours et des nuits rythme nos vies, autrement dit notre corps est fait pour vivre selon un certain rythme, appelé rythme circadien. Cette exposition prolongée et quotidienne à la lumière du jour est indispensable pour faire le plein d’énergie, chasser le stress et trouver un sommeil stable et de qualité.

La lumière du jour déclenche la sécrétion de cortisol ou l’hormone du « stress positif » qui nous stimule en mobilisant les énergies utiles à la journée et qui nous maintient éveillé.

Cette même lumière, empêche la sécrétion de la mélatonine, l’hormone impliquée dans l’endormissement et le sommeil; cette dernière est à son niveau le plus haut la nuit. Plus le jour est lumineux, plus la nuit est noire, plus il y a des différentiels hormonaux (pic de cortisol le jour, pic de mélatonine la nuit) et meilleure est la qualité du sommeil. Malheureusement ces différentiels sont perturbés à cause de notre train de vie actuel (enfermement dans le bureau la journée, pollution lumineuse la nuit…) étant donné que nous sommes habitués à recevoir ce que nous recevons depuis des millions d’années : la lumière du soleil. Il faut également faire son vide la nuit.

La lumière naturelle stimule également la sécrétion de la sérotonine. Quels sont les risques de son manque ? Le rythme circadien est parfois bouleversé par divers environnements dont l’organisation du travail (travail au bureau à l’intérieur, travail de nuit),
L’explosion des nouvelles technologies (Internet, portable, télévision, etc.) nous incitent à nous couper de l’exposition naturelle à la lumière du jour, sous laquelle nous vivons depuis l’aube des temps… Or, les lumières artificielles sont 5 à 20 fois moins intenses que la lumière naturelle, même d’un jour gris.

Il y a alors un véritable risque de carence en lumière, qui favorise la baisse de tonus et une somnolence contre laquelle il est difficile de lutter.
La qualité du sommeil est aussi altérée. Il est donc essentiel de faire le plein de lumière chaque jour, même pendant les périodes les plus sombres de l’hiver !

Certain facteurs comme le temps, la saison voire le travail de nuits sont incontrôlables et peuvent solliciter le recours à la luminothérapie pour combler les manques lumière du soleil. Par contre il est important de ne pas trop rester chez soi et s’isoler de la lumière solaire. N’hésitez pas à aller vous promener quand le ciel est bien dégagé la journée, afin de faire le plein d’énergie et de bonne humeur.

Le bien-être n’a pas de prix, sachez profiter de chaque moment où le soleil est présent.

lumiére solaire

Qu’est ce la luminothérapie?

C’est est un traitement contre la dépression due au manque de lumière naturelle (saison, temps souvent couvert, travail de nuit…) et l’insomnie. Elle constitue aussi un traitement complémentaire pour le traitement de la dépression en général.

Cette thérapie consiste à exposer les yeux à une lumière d’intensité et de spectre lumineux proche de la lumière solaire, sans les ondes infrarouges et les rayons ultraviolets, néfastes pour notre organisme.

En bloquant la sécrétion de mélatonine ou l’hormone du sommeil, cette lumière permet un meilleur réveil (si elle est pratiquée le matin ) et une meilleure vigilance.

En régulant l’horloge biologique et en améliorant la synchronisation des rythmes biologiques elle entraînera une meilleure forme et une meilleure énergie vitale. De plus elle augmente le niveau de sérotonine, un neurotransmetteur qui a un effet antidépresseur.

Ces lampes sont très en vogue dans les pays nordiques où nous avons souvent des jours particulièrement courts. Elles ont fait leur apparition en France depuis quelques années.
La plupart bénéficient d’un marquage spécifique, CE suivie de quatre chiffres. Cela veut dire que les fabricants doivent répondre à des normes spécifiques, de sécurité d’utilisation, d’information du consommateur… Cela inclut notamment que les lampes ne délivrent pas d’ultraviolets nocifs pour la peau par exemple.

 luminotherapie-activité

Pourquoi la pratiquer?

Pendant les mois les plus sombres de l’année, une baisse d’énergie due au manque de soleil se fait sentir. Le manque de lumière naturelle accentue la sécrétion de mélatonine, hormone somnifère responsable du fameux blues hivernal. Une personne sur cinq en est victime ; les femmes et les adolescents y seraient plus vulnérables.

Voici les principaux symptômes liés au manque de lumière naturelle : fatigue matinale, manque de tonus, maux de tête, irritabilité, diminution de l’activité sexuelle, insomnie, besoin de s’isoler socialement, pertes de productivité, perte de motivation, besoin excessif de sommeil, augmentation significative de l’appétit…Bref nous avons les symptômes de la dépression.

Une séance quotidienne de luminothérapie permet d’y remédier. S’exposer à une lampe imitant la lumière du soleil aide l’horloge interne à se réguler pour retrouver vitalité et dynamisme.

 

Qui est concerné par la luminothérapie?

Plusieurs facteurs font que la lumière du soleil peut nous faire défaut et donc nous exposer à un risque de dépression, généralement passagère :

-La géographie : Dans les pays nordiques (Scandinavie, canada…) certains jours sont particulièrement courts. Il existe même des zones où le soleil ne se lève pas selon les saisons. La géographie influe aussi sur le temps. Dans des régions de France, le temps est souvent couvert. Dans ce cas on a deux solutions : venir habiter dans le sud du pays où bien pratiquer la luminothérapie.

-Les saisons. En automne et en hiver les jours ont tendance à se raccourcir. Vaut mieux donc prévenir le risque de dépression saisonnière dés le début de l’automne que d’en guérir en hiver.

-Les personnes pratiquant un travail de nuit. Puisqu’elles dorment la journée, un bain de lumière est le bienvenue pour faire le plein d’énergie

-Ceux qui restent enfermés chez eux ou ailleurs à longueurs de journée (usine, travail de bureaux…). Il est fortement conseillé de pratiquer une séance le matin avant de partir au boulots.

-Les gens souffrant de dépression non-saisonnière. La lumière du soleil ne guérit pas entièrement une dépression d’origine non saisonnière mais elle favorise sa guérison. Je vous conseille vivement cette thérapie en complément d’autres traitements prescris par votre généraliste ou votre psychiatre.

Par ailleurs des séances de luminothérapie peuvent rétablir le rythme de sommeil pour les personnes ayant eu des décalages horaires en raison de voyages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

google-site-verification=578G-1xF57WvbXa2tbAvMFB6EAu_8xVc7WgFAo8Pdg8