Internet

A la découverte de l’Internet parallèle (ou darknet)

darknetVous connaissez tous internet, le lieux virtuel où vous pouvez trouvez tout une niche d’informations et échangez des discussions.
Cependant le contenu accessible soit par les moteurs de recherche soit en cliquant ou en tapant un lien n’est que la partie visible de l’iceberg qui ne représente que 5% de tout le web. Mais que peuvent donc être les 95% restant et pourquoi ne peut-on pas y accéder par les navigateurs tels que Firefox ou Internet Explorer ?

Pour commencer vous avez le contenu payant. Mais le plus inquiétant et profond est celui qui est illicite : sites de vente d’armes, de drogues, pédopornographique…Bref on y trouve tout ce que l’humanité a crée de pire.

Mais comment se rendre dans cette partie glauque de la toile ? Tout simplement en installant un navigateur appelé « Tor ». Ce dernier permet de ne pas se faire repérer son adresse IP, un anonymat total. C’est pourquoi le darknet est depuis plusieurs années un terrain propice aux développement des activités illicites en ligne. En effet, les chances de se faire repérer sont faibles et les autorités publiques sont désemparées dans ce monde virtuel de non droit. Alors qu’à la base il a été crée pour permettre aux dissidents politiques de certains pays de pouvoir communiquer sans se faire surveiller.

Toutefois l’existence de l’internet sombre ne semble pas menacé à l’heure actuelle : en effet, en plus de la raison que je viens de vous citer précédemment, c’est un moyen de profiter entièrement de son droit à la vie privée quand vous surfer sur le net (avec un navigateur permettant d’accéder au darkweb). Cependant, si vous envisagez d’explorer cette zone mystérieuse du net, prévoyez de renforcer la protection de votre ordinateur et de vos données personnelles, car les virus sont très nombreux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

google-site-verification=578G-1xF57WvbXa2tbAvMFB6EAu_8xVc7WgFAo8Pdg8