Consommation Santé

Acheter une lampe à luminotherapie

lampe-de-luminotherapie-vilux-70-et-vilux-100Comme j’en ai parlé dans mon dernier article, la luminothérapie permet de combler le manque de lumière naturelle pendant les faibles périodes d’ensoleillement ( temps nuageux, journées courtes, déphasage de sommeil) Dans cet article je vais m’orienter vers l’achat de lampes à luminothérapie. Comment les choisir? Comment et quand les utiliser? Qu’est ce que vous devez savoir sur ces lampes?

Choisir sa lampe à luminothérapie

Il existe une grande diversité de lampes à luminothérapie, leurs variété dépendant de leur puissance délivrée et la forme.

Il est recommandé de privilégier les appareils à grand écran classiques, car ce sont les plus efficaces au plan thérapeutique; si vous êtes exposé à un champ de lumière assez large, vous aurez la possibilité de faire plus d’activités pendant votre séance.

Si à l’inverse vous achetez une lampe petite, même à puissance égale, vous serez dans le champ d’un simple rayon lumineux et le moindre mouvement risquera de vous faire sortir la tête du champ lumineux. Cela peut être intéressant si vous gardez votre tête immobile.

Il existe, pour simplifier, deux catégories de lampes : les lampes de faible puissance qui émettent 10.000 lux à une distance de 25 à30 centimètres : Les lampes de forte puissance qui émettent 10.000 lux une distance supérieure à 50 centimètres.

Les lampes de 10000 lux à 30 centimètres ont un inconvénient évident : il faut se situer pratiquement à une tête d’homme de la lampe pour s’exposer à 10 000 lux de lumière.

D’autre part, la lumière, compte tenu de la proximité de la lampe, est perçue de façon plus agressive par l’œil, surtout s’il s’agit de lumière bleue.

On peut pallier l’inconvénient en éloignant la lampe, pour suivre un traitement plus confortable. En contrepartie, il vous faudra augmenter la durée d’exposition à la lumière. Les notices des fabricants indiquent la puissance de leurs lampes à différentes distances.

Il est bien sur évident qu’une lampe de grande puissante est préférable, car le traitement est achevé sur une courte durée et dans des conditions beaucoup plus confortables

Si vous avez fini par déterminer quel type d’appareil semble vous convenir, au plan de la puissance lumineuse, de la couleur de la lumière, reste pour vous le dernier choix à faire et le plus important : quels sont les différents modèles disponibles et lequel s’adapte le plus à votre mode de vie et vos activités? C’est là que le choix de votre lampe devient essentiel.

La bonne lampe pour vous c’est qui s’adapte le mieux à votre mode de vie (qu’elles activités faites-vous pendant ce temps?) et qui vous permet donc de l’utiliser de façon régulière.

Pour faire ce choix, il faut donc prendre en compte l’organisation de votre journée quotidienne, votre emploi du temps journalier, vos diverses obligations pour déterminer la façon précise dont vous pourrez utiliser votre lampe de luminothérapie.

Comment utiliser une lampe à luminotherapie?

Quand on parle d’intensité lumineuse, on s’exprime en lux. Une belle journée d’été peut vous apporter jusqu’à 100 000 lux tandis qu’un éclairage standard à la maison émet entre 50 à 100 lux.

Comme vous pouvez le constatez cela fait une différence énorme entre un simple éclairage et la lumière naturelle.

Il est donc impératif de vérifier le nombre de lux pour votre lampe de luminothérapie. Plus vous prenez un appareil puissant, moins de temps cela prendra pour recharger vos batteries. Par exemple, il faudra deux heures pour faire le plein d’énergie avec 2 500 lux, contre une demi-heure avec un appareil à 10 000 lux. Sur la notice de la lampe est indiqué la puissance en fonction de la distance de l’exposition.

Cette lampe qui n’est pas comme les autres doit être adapté à notre mode de vie. Comme pour le soleil , vous ne devez pas la fixer mais l’avoir dans votre champ visuel pendant la séance.

Vous devez vous exposer durant la journée, de préférence le matin, soit en clinique, soit à domicile.

Vous pouvez la poser sur votre bureau, dans votre salon ou encore dans votre chambre et réalisez librement vos activités quotidiennes : regarder la télé, déjeuner, travailler sur votre ordinateur, faire du travail de bureau, faire des exercices physiques, repasser vos habits…

Quand utiliser sa lampe à luminothérapie?

Pour obtenir un bénéfice optimal, le meilleur moment est le matin si possible juste après le réveil. Une demi-heure d’exposition au petit-déjeuner par exemple avec une lampe forte. Sinon, vous pouvez vous exposer toute la matinée au bureau avec une lampe d’intensité moyenne.

Éviter de préférence de vous exposer soudainement à une puissance forte afin d’éviter un réveil brutal. Pour précéder une séance je vous recommande le simulateur d’aube.

La matin votre corps sera réveillé par la lumière et c’est à partir de ce moment que les hormones « actives  » commenceront à être secrétées. comme pour le sport il est préférable de pratiquer des bains de lumière le matin, pour vous réveiller et vous mettre en forme pour la journée.

Vous pouvez aussi le faire l’après midi mais si vous le faites le soir, l’inconvénient est que cela risque de retarder votre sommeil, en bloquant la production de mélatonine.

Les normes de sécurité des lampes à luminothérapie

La première chose lorsque vous achetez une lampe à luminothérapie est de vérifier qu’elle est certifiée CE. En effet,en Europe, une règlementation impose aux fabricants des règles strictes en terme de sécurité et de qualité.

Chaque lampe doit, avant sa mise en vente, passer de nombreux tests techniques réalisés par un organisme indépendant, prouvant son innocuité et son efficacité.

Les fabricants européens spécialisés emploient toujours des écrans de protections, dans des matériaux spécifiques, testés au niveau de leur capacité à filtrer les rayons UV. Toute personne ayant acheté une lampe de luminothérapie aura pu constater que l’écran de protection est toujours fait d’un matériau très particulier.

En d’autres termes, plusieurs conditions doivent être réunies avant que les autorités du pays fabriquant autorise la mise en vente; comme les médicaments.

Ceci explique les prix élevés de ces lampes.

Si la lampe est certifiée CE, vous n’allez plus vous poser de questions, mais connaissez-vous les lampes à risque?

Les produits, d’origine asiatique, sans marque, vendus sans CE ( non certifié), dans des grands réseaux de distribution, prennent une part importante du marché français de la luminothérapie, en raison de leurs bas prix. Le problème est que ces produits sont douteux au niveau de la sécurité. Avec ce type de produit , rien ne garantit que les ampoules n’émettent pas d’UV, que l’écran est conçu dans le bon matériau pour filtrer les UV etc..

Pour les fabricants de ces produits, il s’agit de simples lampes électriques, et ils n’ont aucune connaissance des impératifs thérapeutiques, sanitaires, de sécurité oculaire et autre.., Bref tout ce que prend en compte un fabricant de luminothérapie enregistré en CE Matériel Médical.

Si vous achetez de telles lampes, vous vous exposez à des risques au plan de la santé, ce qui est contraire au but initial escompté.

Par contre, que la lampe soit certifiée CE ou non il convient de vérifier la quantité d’UV qu’elle émet, car ils peuvent entraîner des risques de lésions oculaires.

Il est important de vérifier le spectre lumineux de chaque tube et sa proportion en rayon. Il faut savoir que les différentes couleurs de la lumière correspondent à des longueurs d’ondes différentes. Ces longueurs d’onde sont mesurées en nanomètres. A chaque couleur que nous connaissons correspond une longueur d’onde déterminée.

Chaque lumière émet un spectre lumineux particulier sur différentes longueurs d’ondes.

Il est donc important avant tout achat de pouvoir vérifier le diagramme spectral du tube équipant la lampe de luminothérapie. Quelle est la proportion en UV. La courbe spectrale est publié

Quand vous ne disposez pas suffisamment d’informations précise sur la quantité d’UV émis par les tubes d’une lampe de luminothérapie Vous devez alors vous assurer de la qualité de l’écran de protection, destiné à filtrer les UV. Si toute lumière émet des UV, même en quantités infimes, c’est l’écran de protection qui permet de les filtrer.

Un bon produit de luminothérapie est un produit qui réunit un tube de grande qualité et un écran de grande qualité.

Pour les appareils à bas prix, sans CE Médical, qui sont souvent des appareils des 10.000 Lux à une faible distance, il faut tenir compte de chacun des paramètres qui constituent un danger:

-Tubes aux spécifications indéterminées

– Écran de protection aux spécifications indéterminées

-Utilisation à une grande proximité de l’œil

-Puissance lumineuse de 10.000 Lux

Il faut savoir que ces facteurs là sont compatibles et par conséquent, réunies, ils multiplient le risque de lésions oculaires.

Comme une équation de quatre facteur, il suffit qu’un des quatre paramètres soient nuls c’est à dire soit avec un écran parfait, un tube n’émettant aucun UV, une puissance nulle (quel intérêt?) et une proximité à l’œil infinie (quel intérêt?) on a un risque nul.

Si vous pratiquez un travail de nuit, l’idéal est de le faire juste avant, afin de permettre à votre corps de bien rester éveillé et actif pendant un bon moment.

Quelle durée de vie pour votre lampe à luminothérapie ?

Vu le prix des appareils (entre 100 et 200 euros voire plus), il est préférable de choisir un dispositif dont la lampe ne va pas vous lâcher au bout de quelques utilisations.

Heureusement, il faut reconnaître que la plupart des appareils sont faits avec des néons, qui ont une durée de vie assez longue c’est à dire plus de 10 000 heures, ce qui vous laisse une marge relativement confortable. N’hésitez pas à regarder les spécificités, parfois la durée de vie de la lampe est indiquée par le fabricant.

En une année il y a 365 jours, si vous laissez allumée votre lampe une heure par jour, vous pouvez espérer en profiter pour presque une trentaine d’années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

google-site-verification=578G-1xF57WvbXa2tbAvMFB6EAu_8xVc7WgFAo8Pdg8